CENTRE D’EXCELLENCE AFRICAIN MINES ET ENVIRONNEMENT MINIER
PRESENTATION DU CEA MEM

Créé en 2017, le Centre d’Excellence Africain Mines et Environnement Minier de l’Institut National Polytechnique Félix HOUPHOUET BOIGNY, est un centre de la Banque Mondiale qui vise à mettre à la disposition de l’Afrique de l’Ouest et de la Côte d’Ivoire, des ressources humaines de qualité, dans le secteur minier. Il s’agit de faire en sorte que l’activité minière soit abordée avec une nouvelle philosophie, celle qui permet de valoriser toutes les ressources minérales possibles du sol en surface jusqu’à l’obtention de la substance recherchée en profondeur. Au niveau de l’INP-HB, ce projet rassemble trois (03) écoles à savoir l’Eole Supérieur des Mines et de Géologie (ESMG), l’Ecole Supérieure des Travaux Publics (ESTP) et l’Ecole Doctorale Polytechnique(EDP).

•• MISSIONS

Contribuer à l’adéquation formation emploi dans les secteurs mines et de l’environnement minier, afin de lutter contre le chômage des diplômés Développer des formations qui confèrent aux diplômés suffisamment de compétences pour prendre en charge le secteur minier dans une perspective de prise en compte du cycle de vie minier. Contribuer à l’émergence d’une recherche scientifique de qualité pour soutenir le développement du secteur minier.

•• OFFRES DE FORMATION
Le centre d’Excellence Africain Mines et Environnement Minier de l’INP-HB forme des ingénieurs innovants et des docteurs à travers six (06) filières de formation Ingénieur grade Master :
 L’exploration minière
 La production minière
 L’environnement minier
 Les mines et carrières
 L’exploitation et le traitement des eaux
 L’hydraulique et environnement
Le projet pédagogique est conçu pour une réelle adéquation entre la formation dispensée à l'école et les besoins des entreprises de sorte à faciliter l’insertion professionnelle des auditeurs.

•• CONDITION D’ADMISSION

Pour le recrutement des étudiants, le centre doit respecter à terme un effectif global de 715 étudiants et auditeurs comprenant un minimum de 20% de non nationaux, et viser 30% de non nationaux et 30% de jeunes filles. La sélection prend en compte le cycle ingénieur, et la formation doctorale, les formations en e-learning et les formations courtes.

 Cycle ingénieur/master ESMG et ESTP : 310 étudiants visés à la fin du projet en 2019 L’admission se fait sur concours à partir des classes préparatoires et sur sélection de dossiers à partir de la licence scientifique.
 Ecole Doctorale : 30 doctorants visés à la fin du projet en 2019 : La formation doctorale est ouverte à tout titulaire d’un diplôme d’ingénieur ou du DEA dans les domaines des mines et de l’environnement minier.
 Formations courtes : 150 auditeurs visés à la fin du projet en 2019 : Tout acteur du secteur minier peut accéder à ce type de formation destiné à renforcer ses capacités.
 E-learning : 225 étudiants et auditeurs visés à la fin du projet en 2019 : La formation à distance concerne tous les niveaux et peut être dispensée à la carte pour les entreprises.

•• DEBOUCHES

Le Centre d’Excellence Africain Mines et Environnement Minier dispose de six (06) filières de formation d’ingénieur/master. A cet effet, la formation débouche sur une pluralité de métiers qui partagent cependant, les mêmes spécificités de base en termes de connaissances, de compétences et d’aptitudes. Ces métiers couvrent les besoins professionnels sur tout le cycle de vie de la mine, de l’exploration à la fin du projet minier, tout en sauvegardant l’environnement social, naturel et infrastructurel. On peut citer :
 Ingénierie de l’exploration minière : géologue, géophysicien, géochimiste.
 Ingénierie de la production minière : mines, métallurgiste.
 Ingénierie de l’environnement minier : spécialiste des sauvegardes environnementales, hydrogéologue, environnementaliste.
 Ingénierie des mines et carrières : exploration et production des mines et des carrières
 Ingénierie de l’exploitation et du traitement des eaux : prospection, production, protection, traitement des eaux naturelles et des effluents de l’industrie extractive.
 Ingénierie de l’hydraulique et de l’environnement : infrastructures hydrauliques, protection de l’environnement hydrique.

•• PARTENAIRES

Le CEA MEM est accompagné et soutenu dans ses actions par des partenaires industriels et universitaires tant au niveau régional qu’international.

 Partenaires universitaires :
o L’Université Cheikh Anta Diop du Sénégal ;
o Takoradi Technical University;
o l’Université Abdou Moumouni du Niger
o l’Ecole Supérieure Polytechnique de Nouakchott
o l’Ecole Nationale Supérieure d’ingénieur de Fada N’gourma – Université de Fada du Burkina
o l’Ecole des Mines Goodman de L’université Laurentienne – CANADA ;
o l’Ecole Nationale Supérieure de Géologie de l’Université de Lorraine - France

 Partenaires industriels
o - Société pour le Développement Minier de la Côte d’Ivoire (SODEMI), 01 BP 2816 Abidjan 01 ;
o - Newcrest Bonikro Mine Côte d’Ivoire, société minière productrice d’or, 06 BP 2212 Abidjan 06 ;
o - Perseus Mining Côte d’Ivoire, société minière productrice d’or, 28 BP 571, Abidjan 28;
o - Compagnie Minière du Littoral, société minière productrice de manganèse (CML), 08 BP 1528 Abidjan 08

•• CONTACTS
CENTRE D’EXCELLENCE MINES ET ENVIRONNEMENT MINIER – INP-HB
BP 1093 YAMOUSSOUKRO
TEL +225 30 64 67 12
CEL +225 08 58 32 38
FAX +225 30 64 36 07
Email: cea-mem@inphb.ci